Musique

La musique commerciale

Mais qu’est-ce qu’est la musique commerciale ? Peut-on dire que toutes les musiques sont commerciales puisque toutes ont un but, vendre des CDs, des places de concerts des goodies à l’effigie du groupes et autres objets en tout genre. Y’a-t-il des musiques plus ou moins commerciales que d’autre ? Qu’elle genre se prête mieux à être commercial qu’un autre ? Vous aurez toutes les réponses à vos questions et même plus ici.

Qu’est-ce que la musique commerciale ?

La musique commerciale a été créée dans le but de vendre et uniquement cela. La personne qui chante n’a pas forcément un talent fou mais elle veut vendre des CDs et des places de concerts. Et être riiiiiiiiche pour pouvoir acheter le monde (entre autre).

Par exemple, Keen’v, ce personnage public n’a pas un talent particulier pour chanter, les paroles de ses musiques ne sont pas très recherchés entre Mademoiselle Valérie et fatoumata, ses musiques sortent et s’écoutent généralement l’été puisque c’est durant cette période que tous ce joue.

L’été est synonyme de plage et fête il faut donc de la musique pour que la fête sois réussi et chaque année des dizaines de personnes sans talent transcendant se lancent dans cette aventure pour finir en gros flop. Mais certains réussissent à sortir du lot tel que keen’v et devienne un peu plus riche et plus connu qu’avant.

Quand on parle de musique commerciale on parle avant tout de ce qui passe sur les radios tel que NRJ entre autres. Le style RN’B est plus propice à ramener beaucoup d’argent car ce genre touche beaucoup plus de monde que d’autre. Et la plupart des personnes qui aiment des styles de musiques proche de celui ci aime ce genre de musique. Car il est assez entraînant et donne envie de danser. Moi même j’adore danser sur du Lady gaga.

Mais qu’en est-il du rock ?

Le rock est beaucoup moins commercial que d’autres genres musicaux. Tous d’abord parce que les jeunes en écoutent moins et génère moins d’argent, que d’autre style. Il ne passe pas forcément sur les radios commerciales et bien connus des adolescents, il se découvre plus au milieu de conversation sur des radios spécialisées ou encore sur Youtube qui reste le meilleur moyen pour trouver de la musique.

Pourtant dès qu’un artiste de ce genre musical refait surface je prends l’exemple de Tokio Hotel (pour rester dans l’actualité), Les radios commerciales se jettent dessus parce que leur public parfois écoute cela et que c’est bien de parler d’un groupe qui revient en force. La plupart des groupes de Rock sont auteur compositeur, c’est-à-dire qu’ils écrivent et composent eux même avec leur groupe.

Bien sur il existe des groupes de rock commerciaux mais qui à la base ne le voulaient pas spécialement. Par exemple après des années d’acharnement a faire connaitre son groupe et que subitement ils devient célèbre. (sisi vous pensez au même groupe que moi je suis sur ) et que celui ci devient commercial parce qu’il en a eu l’opportunité et choisi.

Mais qu’en est t’ils des autres genre

Nous pouvons voir aussi que le Reggae, et les sous genre moins connu tel que le ska ou hardcore sont encore moins commercial puisque ils restent moins connus et donc les groupes qui non pas vraiment de talents ne peuvent pas se permettre d’aller vers ses styles musicaux qui est écouté par un nombre plus restreint.

Aimez-vous ce genre de musiques ou au contraire le détestez-vous ?

2 Comments

  1. Lou

    octobre 17, 2014 at 21 h 49 min

    Je ne suis pas, mais alors pas DU TOUT d’accord avec ton article 🙂 C’est avec ce genre de préjugés qu’on finit par considérer le mot « commercial » comme une insulte. Quand tu écris notamment « La musique commerciale a été créée dans le but de vendre et uniquement cela. […] Quand on parle de musique commerciale on parle avant tout de ce qui passe sur les radios tel que NRJ entre autres ». Si on suit ton raisonnement, ce qui passe sur NRJ est commercial et a donc été créé dans le seul but de vendre.

    Ça fait 8 ans maintenant que je travaille dans le milieu de la musique et aucun artiste professionnel que j’ai croisé ne raisonne comme ça. Il faut distinguer les petites starlettes type télé-réalité qui profitent de leur gloire éphémère pour pousser la chansonnette et les artistes (plus ou moins talentueux, c’est vrai) dont c’est le vrai métier. La création ne se contrôle pas, pas plus que le succès… et je ne connais aucun artiste qui crée en se disant « Je vais mettre tel beat, tel effet, parce que ça va se vendre ». D’autant qu’aujourd’hui, à de très rares exceptions, on vend très peu de disques, ce n’est plus là que se situent les enjeux et le marché de la musique.

    Le côté « commercial » arrive avec la notoriété. Si tu as 100 fans qui achètent ton disque à ton showcase dans un bar, ce n’est pas considéré comme commercial. Mais si, par le bouche à oreille, tu te retrouves avec 100 000 fans, que peux-tu y faire en tant qu’artiste ? Les gens aiment ta musique, cherchent à se la procurer donc elle se vend… et devient par essence « commerciale » parce qu’il y a des gens qui l’aiment et l’achètent. Un artiste ne peut pas contrôler ce phénomène. Tu as l’air de penser que c’est un choix. Quand un single sort et plaît aux gens, c’est le bouche à oreille progressif qui en fait un tube et donc quelque chose de « commercial » au sens où tu l’entends. Ce n’est pas l’artiste qui en décide, mais le public.

    Et quand le public s’intéresse à quelque chose, les radios aussi. Quand elles sentent le potentiel d’un titre auprès de leurs auditeurs, elles le passent. Une radio comme NRJ a une force de frappe promotionnelle énorme pour un artiste, qu’aucune radio française ne peut égaler à ce jour. Si tu compares, en France, une promo avec le soutien d’NRJ et une promo sans le soutien d’NRJ, tu verras que le résultat n’est pas le même.

    Un artiste « non commercial » serait donc quelqu’un qui refuse la promo… mais là où ce raisonnement me gêne, c’est que s’il y a de la promo, c’est pour que des gens écoutent la musique que l’artiste a créée. Quel artiste crée pour ne pas être écouté ? Qui sort réellement des singles en se disant « Je vais lutter pour que ça se diffuse au minimum et ne pas atterrir sur les grandes radios » ?

  2. bulle12

    octobre 20, 2014 at 18 h 45 min

    Disons qu’en France il est assez difficile pour un groupe métal de percer alors qu’aux Etats-Unis, le métal fait partie des musiques les plus écoutées où il est pas rare d’entendre les Guns’n’Roses, Metallica sur les chaînes de radio et peu importe si elles sont commerciales ou pas. Tout comme ici il est difficile de monter un groupe car les musiciens métal se font rares alors qu’à Los Angeles il y a l’embarras du choix.
    Je crois surtout que c’est une question de mentalité et d’ouverture d’esprit. En France nous sommes trop coincés.

Laisser un commentaire