Chronique, De 200 à 450 pages, Livres

Avis Hemophelia de Justine Savy

J’ai reçu Hemophelia de Justine Savy en contrepartie parce que j’ai participé à un financement d’une campagne ulule. C’était l’année dernière et j’ai reçu ce livre en décembre où janvier il me semble. Il traînait un peu dans ma pile à lire donc je me suis décidé à le commencer.


Résumé :

« C’est dingue comme les personnes qui peuvent profiter de la vie ont peur de le faire… »
Elia et Maxime sont voisins de balcon. Leur amitié s’est construite sur dix ans de discussions par-dessus le vide et l’échange régulier de choses impossibles.
Cette routine est chamboulée le soir où Elia jette un sac de voyage sur le balcon de Maxime. Le message est clair : toi et moi, on part à l’aventure.
C’est l’occasion pour les deux amis de découvrir le monde, de se découvrir soi, de découvrir l’autre.
C’est aussi un risque énorme pour Elia. Elle ne devrait pas être à l’extérieur, elle le sait. Mais Maxime, lui, ne doit surtout pas l’apprendre.
Au fond, sûrement faut-il avoir confiance : quand on est ensemble, (presque) rien n’est impossible.


Mon avis

J’ai participé à la campagne ulule parce que la couverture était super belle et aussi parce que c’est une personne que je suis sur Twitter qui lançait le projet, donc j’ai voulu la soutenir. Je me suis dit pourquoi pas faire les deux en même temps. J’ai reçu avec le livre deux marque-pages et une petite affiche bien sympa en plus du livre.

Je ne savais pas vraiment quelle était l’histoire du livre, juste que c’était une histoire d’amour et que ça tournait autour d’une maladie, comme vous l’avez sûrement deviné au titre l’hémophilie.

Je n’y connais pas vraiment grand chose à cette maladie, uniquement les choses de base donc je ne pourrais pas vous dire à quel point c’est fidèle à la réalité.
Je pense que je suis passé un peu à côté de l’histoire du livre. Le début m’a paru sympa, mais un peu long. D’une part parce que je n’ai pas tellement accroché aux personnages principaux, Elia et Maxime, mais aussi parce que j’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez de personnages. J’aurais voulu découvrir davantage de personnages et que l’histoire ne soit pas autant centré sur eux deux. C’est une fois environ la moitié du livre passé où on découvre d’autres personnages et je trouve que c’est ce qui m’a manqué au livre. Ca m’a fait plutôt plaisir de voir d’autre personnages et d’autres amis ou proches ca rajoute quelque chose aux livres je trouve.

Le livre se lit très facilement, et j’ai bien apprécié la plume de l’autrice qui est assez fluide et nous immerge très rapidement avec nous deux protagonistes. J’ai lu le livre en quelques heures, car la police est assez grosse.
Par contre, je n’ai pas aimé la fin, j’ai vu des commentaires une fois le livre lu comme quoi ils avaient été bouleversés, ou autre. Ça n’a pas été mon cas. Je l’ai vu venir de loin, je ne savais pas exactement comment ça allait se passer, mais je savais que ça arrivait du moins c’était mon intuition et je me suis dit si c’est ça je vais être déçu, car je n’aime pas vraiment quand ça se passe comme ça. J’ai été un peu déçu par la fin, je n’ai pas non plus été émue, alors peut être parce que j’ai un cœur de pierre, mais je me suis dit bon d’accord, je ne peux pas vraiment vous en dire plus au risque de vous spoiler. Bref, c’était un lecture moyenne, comme ca se lit très vite, les éléments qui ne m’ont pas plu, sont finalement passé assez vite.

Je parle aussi du livre dans ce vlog sur ma chaîne YouTube

Epingle moi sur Pinterest !

Mis à part ça, si vous aimez les romances qui sont toutes douces, mais un peu bouleversantes, si c’est votre genre, il pourrait peut-être vous plaire. S’il vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici.

Est-ce que vous l’avez lu ? Ça vous arrive de participer à des campagnes ulule ?



1 Comment

  1. La Fille En Rouge

    avril 20, 2021 at 19 h 22 min

    Dommage que ca soit mitigé du coup

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.