Chronique, Livres

Avis sur : Alana et l’enfant vampire de Cordélia

Alana et l’enfant vampire de Cordélia, l’autrice est une youtubeuse, que je ne suivais pas forcément avant de lire son livre. Il faut dire que je ne regarde pas vraiment de youtubeuse qui parle de livre donc ça ne m’étonne pas. Le résumé m’intriguait beaucoup, et je ne suis carrément pas déçu de ma lecture.

RÉSUMÉ :

Alana en a marre. Ses parents et sa sœur sont encore partis gérer des conflits vampiriques sans elle !

Heureusement, sa meilleure copine Oli est là pour lui changer les idées : elle est persuadée que Joâo, le nouvel élève de leur classe, est un vampire ! Se pourrait-il qu’elle ait raison ? Et s’il leur révélait quelque chose d’encore plus terrible ?

Pour Alana, c’est l’occasion de prouver à sa famille qu’elle est capable de mener à bien une mission, malgré ses douleurs musculaires…


Mon avis :

Je tiens tout d’abord à saluer la couverture qui est vraiment magnifique, j’aime beaucoup la couleur. Pour certains c’est un détail, mais pour moi c’est important, les personnages sont variés, ils n’ont pas tous la couleur de peau blanche sur la couverture et ça me fait vraiment plaisir. C’est notamment une des raisons qui m’a poussé à demander ce livre en service presse. Il est rare de se voir représenter sur une couverture alors j’ai eu envie d’encourager cette démarche. Même si ça devrait être normal de représenter tout le monde dans les romans.

Article lié : Mon avis sur #Trahie de Louison Nielman

L’histoire nous transporte dans une petite aventure bien sympathique autour des vampires. Nous suivons l’histoire d’une jeune fille qui souffre de douleur musculaire, et je trouve que c’est rare de voir dans les romans des personnes qui ont une maladie qu’elle quel soit ne pas être réduit uniquement à ça. Souvent quand je lis un livre avec une personne malade on nous parle de sa maladie, mais l’histoire tourne souvent autour de ce sujet. Alors que dans ce livre même si on en parle le sujet est plus centré les vampires et on voit que même avec une maladie nous pouvons être des héros et ça fait vraiment chaud au cœur. Alana n’est pas réduit uniquement à maladie et ça me fait plaisir.

C’est un roman qui se lit très facilement, je l’ai lu très rapidement, car j’avais envie de savoir la fin. Comme c’est un roman assez jeunesse ça se lit aussi très vite. J’ai dû le lire en une après-midi, et il faut dire qu’Alana et son groupe d’amis sont vraiment très attachants et on a toujours envie d’en savoir plus.

Il y a de la diversité dans ce roman, et je trouve que c’est important de se sentir représenté dans les livres. Certains livres manquent clairement de diversité et c’est dommage, dans celui-ci ce n’est clairement pas le cas. Nous avons des personnages variés et peut être que vous pourrez vous reconnaître dans l’un d’entre eux.

De plus, c’est la première fois que je vois le pronom iel utilisé dans un roman. Le pronom est très bien amené pour ceux qui ne connaitraient pas sa signification. Ça ne m’a pas dérangé pendant ma lecture, tant que c’est bien amené pour les personnes qui ne connaissent pas ce prénom, je trouve ça vraiment top !

C’était une très belle lecture, j’ai passé un bon moment en compagnie d’Alana et ces amis. C’était une lecture si plaisante que ça ne me dérangerait pas de savoir la suite de leurs aventures.

Epingle moi sur pinterest !

Avis sur : Alana et l’enfant vampire de Cordélia Avis sur : Alana et l’enfant vampire de Cordélia

Avis sur : Alana et l’enfant vampire de Cordélia

En bref, c’était une très bonne lecture qui prône la diversité avec des personnages qui viennent de différent horizon. Si ce roman vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à me soutenir sur Utip en regardant quelques pubs.

Vous avez envie de lire ce livre ? vous connaissez ce livre ?

Article écrit dans le cadre d’un partenariat 



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.