Chronique, Livres

Avis sur Le libraire de Cologne de Catherine Ganz Muller

J’ai été directement attiré par Le libraire de Cologne de Catherine Ganz Muller, car il traite de la Seconde Guerre mondiale. Je m’intéresse beaucoup à cette guerre j’ai lu énormément de livre, de témoignage et de film sur cette guerre. Alors quand j’ai vu que ce livre sortait c’était une évidence pour moi que j’allais le lire.

Résumé :

Quand l’amour des livres est plus fort que la haine…

Cologne, Allemagne. 1934.

Poussé à l’exil par les lois anti-juives, le libraire Alexander Mendel est obligé de s’exiler en France avec sa famille. Il confie sa Librairie à son jeune employé, Hans Schreiber.

Par fidélité à son mentor et par haine du régime nazi, Hans décide de se battre, malgré les menaces et les bombes, pour que la Librairie continue à vivre dans cette période tragique.

Le combat d’un libraire, héros ultime d’un pays où règnent la haine et la terreur, qui tente de faire triompher les livres… et la liberté.


MON AVIS :

Je trouve la couverture très parlante, mais aussi vraiment très belle. Avec les pages déchirés et les nombreuses références à la guerre nous savons dans quel genre de livres nous allons trouver.

J’ai trouvé Le libraire de Cologne de Catherine Ganz Muller vraiment très original, j’avais vaguement entendu parler de cette librairie, mais pas aussi approfondis que ce livre. Nous suivons l’histoire de la librairie qui à la base appartenait à Alexander Mendel, mais à cause des nombreuses lois anti – juif en Allemagne à cette époque il a été contraint de fuir en France. De ce fait, il a légué sa librairie à Hans, qui s’occupera d’elle pendant la guerre.

Article lié : Avis sur 42 jours de Silène Edgar

Mon amour pour les livres a été comblé de voir à quel point Hans essaye coute que coute de prendre soin de la librairie, mais aussi de faire vivre la passion des livres et de la partager avec des personnes comme lui. Nous voyons les changements au niveau des livres, j’ai trouvé ça très intéressant, car on ne parle pas souvent des livres et encore moins des librairies pendant la guerre. J’ai souvent entendu parler de la musique, mais beaucoup moins des livres.

Malgré les nombreuses embuches, son envie de faire vivre les livres et de les partager cela m’a beaucoup touché. On ressent sa passion à travers le roman et je trouve ça incroyable.

J’ai été touché par cette histoire, car nous ne suivons pas uniquement Hans, mais nous voyons comme la guerre a impacté les personnes qui sont restées en Allemagne, mais aussi les librairies et les commerces juifs.

À la fin du livre, nous avons également quelques précisions sur la librairie, mais aussi les dates importantes pendant la Seconde Guerre mondiale ou encore des précisions sur certains thèmes. Je trouve ça très intéressant notamment si vous étudiez cette période à l’école, j’ai toujours préféré lire des livres qui parlent d’un sujet que suivre un cours pendant des heures sans pouvoir vraiment imaginer ce que cela représentait vraiment à l’époque.

J’ai apprécié découvrir l’histoire de cette librairie que je ne connaissais pas plus que cela, je sais maintenant que quand j’irais en Allemagne j’irais à coup sûr voir cette librairie de mes propres yeux ! Certains aspects du livre ont bien évidemment été romancés, mais une grande partie des souvenirs de la librairie est vraie et je trouve ça d’autant plus touchant, car j’ai l’impression d’avoir vécu un petit bout de chemin avec cette librairie. Je me suis attaché à la librairie après toutes ces épreuves et ça me donne tellement envie d’aller voir la librairie de mes propres yeux.

Epingle moi sur pinterest !

Avis sur Le libraire de Cologne de Catherine Ganz Muller

C’est une très belle lecture, si vous aimez les livres et que l’histoire de cette librairie vous intéresse, alors je vous conseille de foncer découvrir son histoire. Vous pouvez le retrouver ici.

Lisez-vous des livres qui parlent d’évènement historique ?

Article écrit dans le cadre d’un partenariat



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.