Chronique, Livres

La prophétie des sept de Christelle Da cruz

Je vous ai déjà parlé de sa duologie Matriochkas qui est absolument géniale. Si vous aimez les dystopies, foncez ! Quand j’ai appris que la prophétie des sept de Christelle Da cruz, son nouveau roman sortait, j’étais comme une enfant de 8 ans devant un gâteau qu’il veut tant manger, mais que ces parents lui disent d’attendre, car il faut qu’il refroidisse. C’était clairement l’horreur pour moi d’attendre.

Heureusement au milieu de ce désespoir Christelle m’a proposé de recevoir le service presse en format numérique, tout en sachant que j’avais déjà précommandé la version papier. Je n’ai pas hésité une seconde et vous vous doutez bien que j’ai accepté de lire la prophétie des sept de Christelle Da cruz.

RÉSUMÉ :

Depuis la mort de sa mère, survenue il y a près de 6 ans, Hazel s’est exilée à Londres avec sa tante, au cœur même des Ténèbres qui engloutissent peu à peu l’Europe. Sans nouvelles de son grand-père qui réside dans le Sud-Ouest de la France, Hazel décide de retourner sur ses terres d’origine pour résoudre ce mystère.

Sa rencontre avec Stellan, un vampire mandaté auprès d’elle par l’Union, la plus haute autorité en matière de créatures et d’êtres magiques, va quelque peu bouleverser ses plans. Elle apprend que son aïeul a été kidnappé, malgré la protection vampirique dont il bénéficiait, et qu’elle est reliée à une étrange prophétie.

Désigné pour l’aider et assurer sa protection, Stellan, qui ne la laisse pas indifférente, se joint à elle dans sa quête. Mais si Hazel est inquiète pour la vie de son grand-père, c’est en réalité le sort de l’humanité tout entière qui est entre leurs mains.

MON AVIS :

La couverture est magnifique, je trouve que les éditions, plumes du web, ont fait un travail magnifique. Je vous laisse admirer plus bas la magnifique couverture.
J’ai littéralement dévoré ce livre, j’ai reçu le mail avec le service presse le matin et je l’avais fini le soir. Ce n’est pas un roman court, il fait 396 pages, mais je n’ai juste pas pu m’arrêter de lire que j’en ai oublié de manger. J’étais partagé entre savourer le livre ou le lire d’un coup, je n’ai finalement pas pu m’arrêter.

Article lié : Mon avis sur Étrangers Tome 1 de Cara solak

J’ai adoré les personnages d’Hazel, Stellan et encore plus Amélia que je trouve attachante et adorable. J’ai aimé voir la relation entre les personnages évoluer et découvrir qui est vraiment Hazel. Je ne me suis pas douté de la fin, il y a juste une chose que j’avais devinée, mais mise à part ça, j’ai été totalement surprise par les événements.
Je ne lis pas beaucoup de Bit lit, pour deux raisons simples. Il y a souvent des sagas qui font 10 miles tomes et j’ai un peu trop de sagas commencées. J’aime bien lire des trilogies, mais après trois tomes je commence à me lasser. Mais aussi parce que je ne sais pas vraiment vers quel livre me tourner. Ce n’est pas un genre que je lis très souvent, si on me propose de choisir entre du bit-lit ou de la dystopie. J’aurais tendance à me diriger vers la dystopie, car c’est mon genre de prédilection. J’aimerais un peu plus varier mes lectures, surtout que je me suis rendu compte que j’aime assez bien la bit-lit.

Quand je suis arrivé à la fin du roman, j’avais le cœur brisé d’une part parce que j’étais persuadé que c’était un tome 1 et qu’il y allait avoir une suite. Je me suis totalement loupé sur ce coup puisque c’est un one-shot. En plus d’avoir eu le cœur brisé, un événement dans le livre à brisé mon petit cœur d’artichaut, autant vous dire que j’ai mis du temps à me remettre de cette lecture.

Epingle moi sur pinterest!

La prophétie des sept de Christelle Da cruz

Je pense qu’avec tous ces éléments positifs, vous avez compris que c’est mon premier coup de cœur de l’année. C’est un miracle, je pensais que je n’allais plus avoir de coup de cœur, tellement ça fait longtemps. J’ai hâte d’avoir enfin mon livre en format papier, pour qu’il vienne rejoindre ma bibliothèque !
La sortie officielle est le 6 avril (je sais c’est loin, ne vous inquiétez pas ça va aller) si vous êtes présent à livre paris, vous pouvez le précommander et le récupérer au salon qui se déroule du 20 au 23 mars et l’avoir en avant première en cliquant ici. Si vous souhaitez le lire en numérique, vous avez de la chance, car il est déjà disponible et vous pouvez le retrouver ici.

Vous lisez de la Bit-lit ? Vous avez envie de le lire ?

Article écrit dans le cadre d’un partenariat.



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.