Chronique, Livres

Un thriller: Détour de S.A Bodeen

J’ai acheté ce « Thriller » au salon du livre et de la presse jeunesse. Je vous l’avais montré sur Instagram ainsi que sur le blog dans mon article dédié au salon. Je reviens donc pour vous dire ce que j’ai pensé de Détour de S.A Bodeen

 

 

 

Résumé :

À 17 ans, Livvy Flynn est LA romancière à succès d’une série fantastique pour adolescents.
Un jour comme les autres, elle prend sa voiture pour se rendre à un atelier d’écriture loin de chez elle.
Mais il suffit d’une mauvaise indication du GPS, d’une seconde d’inattention sur une route cabossée, et c’est l’accident…
Lorsqu’elle reprend conscience, Livvy découvre avec horreur qu’elle est emprisonnée dans la cave d’une ferme, au milieu de nulle part. Ses ravisseuses, une mère et sa fille désaxée, lui en veulent pour une raison qu’elle ignore.
Livvy comprend vite qu’elle a peu de temps pour sortir de ce piège fatal.

 

Si vous me suivez sur Twitter, vous savez ce que je pense de ce livre, c’était une lecture super difficile pour moi, mais je n’ai pas abandonné le roman, j’ai continué jusqu’à la fin.

J’ai commencé ce livre avec l’impression qu’il serait bien sinon je ne l’aurais pas acheté. Quand j’ai lu la quatrième de couverture, je me suis dit il a l’air super sympas, j’avais déjà acheté 4 livres, mais j’avais encore une petite place dans mon sac donc je l’ai pris. 

Le livre à l’air prometteur, c’est une jeune écrivaine talentueuse, qui à écrit une trilogie. Elle se rend à un rendez-vous quand elle à un accident de voiture, ou elle se fait kidnapper par une mère et sa fille ? Et elle va essayer de s’enfuir bien sur elle n’est pas maso ! 

J’ai d’abord eu beaucoup de mal avec l’écriture de la traductrice. Des le début, elle m’a énervé, à cité tous les écrivains célèbre 10 fois au moins des les 10 première pages. Je ne sais pas si dans le roman original s’est écrit comme cela, mais je n’ai vraiment pas accroché avec son style d’écriture. De plus le roman alterne entre le présent Livvy enfermé dans sa cave, et le passé de la petite Livvy. J’ai l’impression que l’auteur veux nous faire ressentir de la pitié pour la petite fille, mais je n’ai ressentis aucune pitié quand elle se faisais harcelé en maternelle. Elle m’énerve plus qu’autre chose.

Les personnages

Je n’ai pas du tout accroché au personnage principal, Livvy, elle est superficielle, hautaine, elle se prend pour la meilleure. Petit exemple, elle nous dit qu’elle va à des rendez-vous « d’écrivain en herbe » en truc comme cela et que ce sont des femmes qui ont environ la trentaine et elle dit clairement qu’elles ne se feront jamais publier à cet âge-là sinon elle l’aurait déjà fait. 

Quand on n’accroche pas avec le personnage principal, pour ma part, il est très dur d’accrocher au livre. Si je ne m’identifie pas au moins à un personne ou que je n’éprouve aucune sympathie pour elle ou un personnage secondaire, je n’ai pas envie de continuer le livre. Je me suis même dit si Livvy meurt tuer par ses kidnappeurs oh tant pis c’est pas grave ! 

Certes, nous apprenons qu’elle a été victime de harcèlement, mais ce n’est vraiment pas une raison pour être comme caJe déteste les romans de harcèlement quand un roman parle d’une jeune fille qui se fait harceler et que c’est le sujet principal je passe mon chemin. Surtout qu’en ce moment, c’est la grande mode, et tout le monde s’y met. Donc elle se fait harceler des ses 5 ans apparemment, ce qui encore me pose un problème, car en général, les enfants en maternelle, ce n’est pas vraiment leur délire. Enfin passons, elle se fait donc harceler, on apprend qu’elle a pas eu une vie facile. 

Ce que j’en ai pensé

J’ai trouvé que ce roman faisait faux du début à la fin, il y avait tellement de choses improbables, genre adoré lire des 5 ans s’est un peu forcé, avoir écrit une trilogie à 18 ans à peine, c’est un peu juste, et avoir commencé à écrire des 12 ans, je trouve que c’est un peu exagéré même si c’est une enfant précoce. Ce sont tous ces détails qui m’ont perturbé dans la lecture du livre. Je n’arrivais pas à m’identifier à Livvy et puis à 12 ans si tu commence à écrire un livre ce n’est vraiment pas publiable. Malgré tous ces éléments qui me disaient mais c’est complètement tiré par les cheveux, j’ai continué à lire et à finir ce livre.

La mère et la fille qui l’ont enlevé sont même presque plus sympathiques que Livvy.

J’ai eu du mal à le finir, mais je croyais que la fin allait me surprendre donc je l’ai fini, et je suis déçu. C’est une véritable déception pour moi, je m’attendais à quelque chose avec du suspense, il n’y en a pas eu une seconde. J’avais deviné une partie de la fin au bout des 20 première pages c’était tellement évident.

SI vous voulez lire ce livre vous pouvez le trouver ici

Je n’ai pas de roman similaire, enfin des thrillers si, mais je n’ai pas de roman du même type, mais si vous voulez un bon thriller canicule de Jane harper est superbe !  

Laisser un commentaire