Chronique, Livres

Avis sur Izzie Nobody d’Anne Loyer

J’ai tout d’abord été attiré par cette couverture que je la trouve très belle, les couleurs m’ont donné très envie de plonger dans cette histoire. J’avais dit que j’arrêtais de prendre des livres uniquement pour les couvertures, je vous annonce que c’est un échec et que je renonce, c’est un trop grand défi pour moi. En général j’aime beaucoup les couvertures de cette maison d’édition. Je me suis donc lancé dans la lecture de Izzie Nobody d’Anne Loyer publié chez Gulf Stream éditions dans la collection Echos.

RÉSUMÉ :

Izzie vient des quartiers populaires. Elle est intelligente, ça oui. C’est même pour cette raison qu’elle a intégré le très coté lycée Saint-Exupéry. Sa mère en est tellement fière que ça en devient gênant… mais Izzie aimerait bien que cet enthousiasme soit partagé par les élèves qu’elle côtoie à présent. Ils l’ont appelée Nobody. Izzie Nobody. Ça sonne bien, hein ? À part ça ils ne sont pas franchement hostiles. Non. Juste indifférents. En fait, dans son nouveau lycée, Izzie n’existe pour personne. Pour personne ? Pas tout à fait. Il y a ce drôle de garçon, là, avec un prénom d’ancêtre : Gustave ! Lui aussi est un Nobody. Un premier point commun ?


MON AVIS :

C’est un roman très court qui se lit assez rapidement, je n’avais jamais lu de livre de cette autrice, c’est la première fois que je découvre sa plume.

C’était une histoire intéressante, même si j’ai depuis longtemps quitté l’adolescence, je me suis retrouvé quelquefois dans la lecture de ce livre. Avec divers problèmes que les adolescents peuvent rencontrer à cet âge là. J’ai trouvé très intéressant de suivre l’histoire d’une jeune fille qui vient des « quartiers populaires », je ne viens pas d’une famille riche ni même aisée, et parfois les trains de vie des personnages sont à l’opposé de ce que je vivais, ils ont tellement tout pour eux que c’est plus difficile de s’attacher au personnage, de comprendre ce qu’ils vivent et de s’imaginer à leur place.

Au niveau des personnages, j’ai bien aimé Izzie, je me suis attaché à elle et j’avais envie de l’aider pour qu’elle se sente mieux. Je me suis assez attaché à elle puisque je lui ressemblais un peu sur certains points. Parfois j’avais l’impression que ca pouvais etre moi alors que d’autre fois pas du tout.

Article lié : Avis sur Parler comme tu respires de Isabelle Pandazopoulos
Les personnages ne sont pas soit gentils soit méchants et on a de la nuance, on comprend pourquoi certains sont méchants, même si ce ne sont pas forcément des raisons valables. J’aime beaucoup avoir de la nuance, car ça rend les personnages vivants et on s’attache même aux personnages qui sont censés entre « les méchants » dans l’histoire. Bon en règle général j’aime beaucoup les méchants, je trouve qu’ils ont beaucoup à nous apprendre et certains ont plus de charisme que le personnage principal.
C’est rare de voir des personnages avec un appareil auditif en règle générale, et un des personnages secondaires en porte un, je crois que c’est la première fois que je vois ça mentionné dans un livre, je trouvais important de le souligner.
C’était une très bonne lecture, qui se lit rapidement et qui a su me replonger dans l’adolescent et son lot de problème. Si ce livre vous intéresse vous pouvez le retrouver ici.

Epingle moi sur Pinterest !

Ce que j’écoute en lisant : Je suis donc retombé en adolescence avec cette lecture, j’ai donc décidé d’aller voir ce que mes groupes de cette époque font actuellement. Je suis tombé sur le groupe Chevelle, qui vient de sortir une nouvelle chanson au moment j’écris cet article. Chevelle a donc sorti une nouvelle chanson qui s’appelle Self Destructor et j’aime beaucoup, j’ai hâte de voir l’album qu’il nous prépare !

Avez-vous envie de lire ce livre ? L’avez déjà lu ?

Article écrit dans le cadre d’un partenariat



4 Comments

  1. La Fille En Rouge

    février 16, 2021 at 12 h 28 min

    Ca m’a l’air sympa !

    1. pommerock

      février 17, 2021 at 8 h 36 min

      Oui il était assez chouette 😊

  2. cora85

    février 16, 2021 at 15 h 07 min

    J’aime bien ce genre d’histoire. Merci du conseil !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.