Chronique, Livres

Avis sur les aventures extraordinaires de Ravinger et Ward : La licorne assassinée de Céline Badaroux

Les aventures extraordinaires de Ravinger et Ward : La licorne assassinée de Céline Badaroux me tentait beaucoup depuis sa sortie, j’ai retardé le moment de l’acheter en me disant que j’avais déjà tellement de livres à lire et qu’il fallait que je fasse attention à ne pas dépenser mon argent tous les matins. Et puis le deuxième confinement est arrivé et je n’ai plus eu aucune limite, j’étais toute tristoune alors je me suis acheté ce livre, et il a réussi à me faire passer un bon moment.

Je l’ai acheté sur la boutique la librairie jeunes pousses qui propose des livres auto édités en numérique et en format papier. Je vous conseille d’aller faire un petit tour dans cette boutique qui est vraiment très chouette et elle propose maintenant des Box, si vous appréciez cela, aussi bien en physique qu’en numérique.


Résumé :

Ian Ravinger, blaireau de son état, revient de la Grande Guerre contre les Humains. Il rejoint Londynia, la capitale du Monde des Fées, pour se trouver un petit appartement et mener une vie calme et paisible près (mais pas trop) de sa sœur. Le Hasard, ou le Destin, le mène au 881 b Pastry Street où vit le curieux renard Digby Ward. Ce dernier va lui faire oublier ses envies de retraite et le mener au cœur d’enquêtes aussi folles qu’inattendues. La preuve en est qu’à peine assis dans son nouveau fauteuil, il doit se rendre sur le lieu d’un crime odieux : une licorne a été assassinée.


Mon avis :

Il faut d’abord avouer que la couverture est magnifique, et le titre me donnait tellement envie à chaque fois que je le voyais dans mon fil d’actualité twitter une lumière s’allumait dans mon cerveau et me disait « je le veux ! Achète-le ! » Les deux combinés forment un livre vraiment très original et j’étais persuadé que ma lecture le serait tout autant.

Nous sommes dans le monde des fées, il est rempli d’animaux et de magie. C’est un monde très chouette en tout cas moi des qu’on me dit qu’on peut croiser des licornes je fonce sans me poser de questions. Et même si c’est la licorne qui se fait assassiner j’y vais quand même. Le monde dans lequel l’histoire se déroule est vraiment super intéressant et on n’a aucun mal à s’imaginer les personnages puisque ce sont des animaux alors c’est facile et amusant de s’imaginer un blaireau qui part enquêter.

Article lié : Mon avis sur A contretemps de Camélia C

L’univers est très riche, on y retrouve notamment des mots inventés et puis le livre à son propre calendrier qu’on peut retrouver à la fin du livre. L’autrice a créé tout un monde et nous plonge directement dedans. Il y a également beaucoup de références à Sherlock Holmes, si vous êtes un fan je pense que cela pourrait vous plaire.

J’ai adoré les personnages principaux, Ian Ravinger et Digby Ward. Ils sont tous les deux très attachants c’est intéressant de les voir évoluer l’un à côté de l’autre alors qu’ils n’avaient pas grand-chose en commun avant de se rencontrer. Les personnages secondaires m’ont aussi plu. Un petit clin d’œil à une petite souris qui n’arrête pas de ponctuer ses phrases avec des « hi ! hi ! «  j’avais l’impression de l’entendre dans ma tête. Parfois j’ai eu envie de lui donner des claques, mais elle reste très mimi. J’espère qu’on aura l’occasion de la connaitre un peu plus dans les tomes suivants.

J’ai hâte d’en savoir plus sur l’histoire, et c’est certain que je lirais avec plaisir la suite, car leur aventure m’a vraiment plu, et cette fois-ci je n’attendrais pas aussi longtemps avant de l’acheter. Surtout vu la fin de ce tome, j’avais tellement envie de connaitre la suite et d’avoir le fin mot de l’histoire tout de suite, mais je suis en même temps ravie de pouvoir encore suivre nos deux héros un peu plus longtemps.

C’est un livre qui se lit très facilement, j’aurais pu le finir en une après-midi, mais je l’ai commencé un peu tard donc j’étais fatigué. Quoiqu’il en soit, il est tellement prenant que j’avais hâte de le lire le lendemain. Je n’ai pas vu les pages défiler et je l’ai dévoré comme une très bonne pâtisserie, je n’aurais pas dit non pour une petite bouché de plus. Si vous avez la possibilité de le lire accompagnée d’une bonne tasse de thé et d’une tarte au citron par exemple, je vous conseille parce que sinon vous risquez d’avoir faim…

C’était une très bonne lecture, dans un univers rempli d’animaux pas tous très gentil et mignon, sinon ce n’est pas drôle. Si vous aimez les enquêtes et Sherlock Holmes, la lecture jeunesse alors je vous dirais de foncer parce que je pense que ça pourrait vous plaire. Vous pouvez retrouver ce livre sur la libraire des jeunes pousses s’il vous intéresse.

Épingle-moi sur Pinterest !

les aventures extraordinaires de Ravinger et Ward La licorne assassinée de Céline Badaroux


Ce que j’ai écouté pendant ma lecture : J’aurais bien dit que j’ai écouté les musiques issues des adaptations cinématographiques de Sherlock Holmes, mais c’est faux. J’ai surtout écouté Chris Greig & the merchants j’aime beaucoup ce groupe et ce moment je suis en boucle sur Seen it All before, que je vous recommande chaudement.

Avez-vous envie de lire ce livre ? Avez-vous déjà lu ce livre ?

 

 



2 Comments

  1. La Fille En Rouge

    novembre 20, 2020 at 15 h 45 min

    Je ne connaissais pas du tout mais c’est vrai que Sherlock Holmes plus animaux ca peut être sympa !

    1. pommerock

      novembre 21, 2020 at 16 h 05 min

      Oui c’était raiment super sympa !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.